Preloader

Marine et Aziz

2012

8 photographies couleur, tirages papier offset 130g, 80x120 cm
57e Salon de Montrouge, Montrouge
Chapelle Saint Sauveur, Issy-Les-Moulineaux

Image acheïropoïète, la photographie, non faite de main d'homme, aurait quelque chose à voir avec la résurrection. La représentation de pietà et de crucifixion évoque autant des corps glorieux que des corps souffrants : ici cette puissance symbolique est utilisée pour penser le rapport des corps à l'espace. Suspendus entre mythe et réalité, Marine et Aziz deviennent des signes visuels qui font sens, dans une culture judéo-chrétienne partagée par tous. La transcription plastique d’une Mater Dolorosa est inspirée de peintres maniéristes du XVIe siècle (Michel-Ange, Le Greco), qui voulaient rompre radicalement avec le naturalisme de leur époque.
Pour autant, la série Marine et Aziz revêt un caractère documentaire, où le handicap évolue secondairement et de manière non flagrante au coeur d’activités irrationnelles ou mystiques.
Marine et Aziz représentent pour moi les figures héroïques des temps modernes, un accès au monde de et par l'image, une « manière de faire des mondes ».
Les tirages, réalisés sur un papier «pauvre» de type affiche, veulent prolonger l'effet de tension entre image iconique et impression sérigraphiée : ils s'opposent à une photographie précieuse.